Derniers commentaires

C'est exactement tout ce que j'ai ...

23/10/2018 @ 18:01:57
par estelle


Tout ce que je lis sur ...

23/10/2018 @ 17:38:05
par estelle


Tout ce que je lis sur ...

23/10/2018 @ 17:31:04
par estelle


Bonsoir Mon psychiatre m'a prescrit du ...

18/08/2018 @ 21:36:00
par Carlos samandoulougou


Bonjour, J'ai trouvé l'adresse de ce blog ...

07/10/2016 @ 14:48:20
par jenn


Calendrier

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
31 Aoû 2013 - 18:50:36

les liens neuroleptiques psychrights

Le site source : psychrights

 Les neuroleptiques et de maladie mentale chronique (recherches citées dans Mad in America).
  • The "Clickable" Whitaker Affidavit L'affidavit "cliquable" Whitaker

  • Dr. Grace E. Jackson Affidavit Dr. Grace E. Jackson affidavit

  •  Les neuroleptiques et la violence , par Catherine Clarke SRN, SCM, MSSCH, MBChA. and Jan Evans MCSP. et Jan Evans PMCC. Grad Dip Phys. Phys Dip Grad. (2012) (2012)

  • Les antipsychotiques pendant la grossesse: relation à fœtaux et maternels effets métaboliques , par Robert Bode'n, MD, PhD, Maria Lundgren, MD, PhD; Lena Brandt, BSc, Johan Reutfors, MD, PhD; Helle Kieler, MD, PhD, Arch Gen Psychiatrie 2012; 69: 715-721.

  •  La mortalité après sortie de l'hôpital pour les personnes atteintes de schizophrénie ou le trouble bipolaire: une étude rétrospective des statistiques liés anglais épisode hospitalier, 1999-2006 , Uy Hoang, Robert Stewart, Michael J Goldacre, British Medical Journal, BMJ 2011; 343: d5422 doi: 10.1136/bmj . d5422 (2012).

  •  A propos des effets intrinsèques suicidaires de neuroleptiques: Vers briser le tabou et la lutte contre l'insouciance thérapeutique , par Peter Lehmann, International Journal of Psychotherapy, vol. 16, No. 1 (2012). 16, no 1 (2012).

  • Antipsychotiques de deuxième génération et cardiométaboliques réactions indésirables chez les enfants et les adolescents , Bulletin canadien des effets indésirables, Vol 22, Iss. 1, January 2012. 1, Janvier 2012.

  • Traitement d'appoint pour la rispéridone Antidépresseur-Resistant symptômes de la chronique liée au service militaire SSPT Un essai randomisé , par John H. Krystal, MD, Robert A. Rosenheck, MD, Joyce A. Cramer, BS, Jennifer C. Vessicchio, MSW, Karen M . Jones, MS, Julia E. Vertrees, PharmD; Rebecca A. Horney, BA, Grant D. Huang, MPH, PhD, et Christopher stock, PharmD, Journal de l'Association médicale américaine, 306 (5) :493-502 ( 2011).

  •  Antipsychotique discutable de prescription reste commun, malgré les risques graves , Bridget M. Kuehn, Journal de l'American Medical Association, vol. 303, No. 16 1582-1584 (2010) 303, n ° 16 de 1582 à 1584 (2010)

  •  Consommation de médicaments antipsychotiques chez les enfants et les adolescents Medicaid: Rapport et guide de ressources à partir d'une étude de 16 Etats, parmi les administrateurs Medicaid Réseau d'apprentissage et le Centre de Rutgers pour l'éducation et la recherche sur la santé mentale Therapeutics (CERT) , Juin 2010.

  •  Pharmacothérapie et le risque de pneumonie d'origine communautaire , par Jen-Tzer Gau, Utkarsh Acharya, Salman Khan, Victor Heh, Lona Mody et Tseu-Cheg Kao, Gériatrie MBC 10:45 (2010)

  •  Risques de médicaments antipsychotiques chez les enfants et les adolescents , Journal de l'American Medical Association, vol. 303, No. 8:729 (2010) 303, n ° 8:729 (2010)

  • Incidence de la dyskinésie tardive avec des médicaments antipsychotiques atypiques Versus conventionnel: une étude de cohorte prospective , de Scott W. Woods, MD, Hal Morgenstern, Ph.D., John R. Saksa, PsyD, Barbara C. Walsh, PhD; Michelle C. Sullivan, RN; Roy argent, MS, Keith A. Hawkins, PsyD; RaIitza V. Gueorguieva, Ph.D., et William M. Glazer, MD, Journal of Clinical Psychiatry

  •  Élargi utilisation des antipsychotiques atypiques: la sécurité, l'efficacité et les défis politiques , par Stephen Crystal, Mark Olfson, Cecilia Huang, Harold Pincus et Tobias Gerhard, Health Affairs, vol. 28, No.5: w770-w781 (2009). 28, n ° 5: W770-w781 (2009).

  • Effet du traitement sur ​​le gain de poids et des anomalies métaboliques chez les patients présentant un premier épisode psychotique , par Swapna Verma, Alvin Liew, Mythily Subramaniam, Lye Yin Poon, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande Journal of Psychiatry, 43, 812-817 (2009).

  • Le risque cardiométabolique des médicaments antipsychotiques de deuxième génération lors de la première utilisation chez les enfants et les adolescents , par Christoph U. Correll, MD, Peter Manu, MD, Vladimir Olshanskiy, MD; Barbara Napolitano, MA; John M. Kane, MD, Anil K . Malhotra, MD, Journal of the American Medical Association, 2009; 302 (16) :1765-1773.

  • Médicaments antipsychotiques de deuxième génération par rapport à la première génération de la schizophrénie: une méta-analyse , par Stefan Leucht, Caroline Corves, Dieter Arbter, Rolf R Enge, Chunbo Li, John M Davis, The Lancet, Janvier 3, 2009, Vol 373: 31 -41.
    L'avance des fréquences parasites de la pharmacothérapie antipsychotique , par Peter Tyrer, Tim Kendall, The Lancet, Janvier 3, 2009, Vol 373, 4-5.

  • Antipsychotiques atypiques et le risque de mort subite cardiaque (avec supplément) , par la mort Wayne Ray A., Ph.D., P. Cecilia Chung, MD, MPH, Katherine T. Murray, MD, Kathi Hall, BS, et C . Michael Stein, MB, Ch.B., New England Journal of Medicine, 3603: 225-235 (2009)

  •  L'utilisation de médicaments antipsychotiques pour les personnes atteintes de démence: Temps d'action , Rapport à l'intention du ministre (en anglais) de l'Etat pour les services de soins, par le professeur Sube Banerjee.

  • Effets antipsychotiques sur environ 10 ans risque de maladie coronarienne dans l'étude de la schizophrénie CATIE , par Gail L. Daumit, Donald C. Goff, Jonathan M. Meyer, Vicki G. Davis, Henry A. Nasrallah, Joseph P. McEvoy, Robert Rosenheck , Sonia M. Davis, John K. Hsiao, T. Scott Stroup, et Jeffrey A. Liebelman, Schizophrenia Research, 105 (2008) 175-187.

  • L'administration chronique d'anti-psychotiques obstacle au rétablissement de comportement après une lésion cérébrale traumatique expérimental , par Anthony E. Kline, Ann N. Hoffman, Jeffrey P. Cheng, D. Ross Zafonte, et Jaime L. Massucci, Neuroscience Letters, 448 (2008) 263 - 267.

  • Le diabète et la schizophrénie - effet de la maladie ou de la drogue? . Résultats d'une étude randomisée, en double aveugle, étude prospective contrôlée en premier épisode de schizophrénie , par S Saddicha, N Manjunathaa, S. Amin, S. akhtar, Acta Psychiatrie Scandinavie, 2008: 117: 342-347.

  • L'administration chronique d'anti-psychotiques obstacle au rétablissement de comportement après une lésion cérébrale traumatique expérimental , par Anthony E. Kline, Ann N. Hoffman, Jeffrey P. Cheng, D. Ross Zafonte, et Jaime L. Massucci, Neuroscience Letters, 448 (2008) 263 - 267.

  • En double aveugle Comparaison des antipsychotiques de première et de deuxième génération à début précoce schizophrénie et le trouble schizo-affectif: Résultats du traitement des troubles de l'apparition précoce spectre de la schizophrénie (TEOSS) Étude , par Linmarie Sikich, MD; jJan A. Frazier, MD, Jon McClellan, MD, Robert L. Findling, MD, Benedetto Vitiello, MD; louise Ritz, MBA; Denisse Ambler, MD, Madeline Pouilles, BA, Ann E. Maloney, MD, Emily Michel, BA, Sandra De jong, MD, Karen Slifka, RN; CS, Nancy Noyes, le PCNP, CS, Stefanie Hlastala, Ph.D., Leslie Pierson, MPH; Nora K. McNamara, MD, Denise Delporto-Bedoya, MA, Robert Anderson, BS, Robert M. Hamer, Ph.D., Jeffrey A. Lieberman, MD, American Journal of Psychiatry, 2008 0: appi.ajp.2008.08050756.

  • La masse osseuse chez les patients schizophrènes ultrasons sur la thérapie antipsychotique , par Purificaci ó n Rey-Sanchez, Jésus-M Lavado Garc í a, Mar i ia L-Canal Mac í ias, Maria AG ó mez-Zubeldia, Raul Roncero-Mart í n, et Juan-D Pedrera Zamorano, psychopharmacologie humaine, 24: 49-54 (2008).

  • Effets secondaires métaboliques et hormonaux chez les enfants et adolescents traités par antipsychotiques de deuxième génération , par David Fraguas, MD; Jessica Merchan-Naranjo, MS, Paula Laita, MD, Mara Parellada, MD, Ph.D., Dolores Moreno, MD, Ph . D.; Ana Ruiz-Sancho, MD, Alicia Cifuentes, MS, Marisa Giraldez, NP, et Celso Arango, MD, Ph.D. psychiatrie clinique 69:7 1166-1175 (2005).

  • Antipsychotiques atypiques pour le prodrome de schizophrénie: Pas un choix clair d'abord , par Stefan P. Kruszewski, et Richard P. Paczynski, International Journal of Risk & Safety in Medicine, 20 (2008) 37-44.

  • Sur la nécessité et la possibilité sur l'utilisation minimale des neuroleptiques , Volkmar Aderhold, Institute For Social Psychiatry, Université de Greifswald.

  •  D'origine médicamenteuse dommages mitochondriaux et la maladie , par John Neustadt et Steve R. Pieczenik, Mol. Nutr. Nutr. Food Res. Food Res. 2008, 52, 780 – 788. 2008, 52, 780 à 788.

  • Traitement antipsychotique et à court terme des événements graves chez les adultes âgés atteints de démence , par Paula A. Rochon, MD, MPH, FRCPC, Sharon-Lise Normand, PhD; Tara Gomes, MHSc; Sudeep S. Gill, MD, MSc, Geoffrey M. Anderson, MD, PhD; Magda Melo, MSc, Kathy Sykora, MSc, Lorraine Lipscombe, MD, MSc; Chaim M. Bell, MD, Ph.D., et Jerry H. Gurwitz, MD, Archives of Internal Medicine, 168 (10): 1090-1096 (2008)

  • Un randomisé, en aveugle, contrôlée versus placebo chez des patients atteints de démence continue ou arrêt des neuroleptiques (l'essai DART-AD) , par Clive Ballard, Marisa Margallo Lana, Megan Theodoulou, Simon Douglas, Rupert McShane, Robin Jacoby, Katja Kossakowski1, Ly-Mee Yu, Edmund Juszczak, au nom de l'AD enquêteurs DART (PLOS 2008): Vol 5, Iss4, E76, 1-13.  La trouvé aucun bénéfice de la poursuite des traitements neuroleptiques chez les patients âgés ni sur les résultats cognitifs ou neuropsychiatrique, concluant que les neuroleptiques, avec leurs problèmes de sécurité connus, y compris causant la mort, ne doit pas être utilisé comme traitement de première ligne pour gérer les problèmes tels que l'agitation ou d'agressivité.

  •  Facteurs impliqués dans la récupération des résultats et chez les patients schizophrènes Pas de médicaments antipsychotiques: A 15-Year Multifollow-Up Study , une étude longitudinale de 145 patients a révélé un taux de récupération de 40% pour ceux qui n'ont pas pris les antipsychotiques, comparativement à un taux de 5% pour ceux qui en ont pris, Journal de la maladie mentale et nerveuse, vol 195, mai 2007, n ° 5: 407-414.

  • L'usage de drogues antipsychotiques et de la mortalité chez les personnes âgées atteintes de démence , par Sudeep S. Gill, MD, MSc, Susan E. Bronskill, PhD; Sharon-Lise T. Normand, Ph.D., Geoffrey M. Anderson, MD, PhD; Kathy Sykora, MSc , Kelvin Lam, MSc; Chaim M. Bell, MD, Ph.D., Philip E. Lee, MD; Hadas D. Fischer, MD, Nathan Herrmann, MD, Jerry H. Gurwitz, MD, et Paula A. Rochon, MD, MPH , Annals of Internal Medicine, 2007; 146:775-786.

  • coût-efficacité des médicaments de première c antipsychotiques de deuxième génération », par Davies, L, et al., LMDavies, S. Lewis, PB Jones, TRE Barnes, F.Gaughran, K. Hayhurst, A. Markwick Et H . Lloyd au nom de l'équipe Cutlass, The British Journal of Psychiatry 191 (2007) :14-22 (Cutlass II).  Ce gouvernement britannique a financé étude a révélé la qualité de vie est pire sur les neuroleptiques «atypiques», tels que le Risperdal, Seroquel, Zyprexa et Abilify que les plus âgés, comme la Thorazine et l'Haldol et est venu à la conclusion générale que les patients recevant les médicaments plus anciens ne mieux que ceux donnés aux nouveaux médicaments, ce qui est le contraire de ce qu'ils attendaient.

  • Full Disclosure: Vers une approche participative et de limiter les risques aux médicaments neuroleptiques, par Volkmar Aderhold, MD, et Peter Stastny, MD, éthique et psychiatrie psychologie humaine, vol 9, no 1: 35-61, 2007.

  •  L'efficacité et l'efficacité comparative de l'utilisation hors AMM des antipsychotiques atypiques , par Southern California / RAND Evidence-based Practice Center vient de l'Agence pour la recherche en santé et de la qualité, l'AHRQ publication no 07-EHC003-EF, Janvier 2007, y compris sommaire et annexes . Ce rapport conclu qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves supportant la plupart de l'utilisation hors AMM des neuroleptiques «atypiques», saripiprazole (vendu sous Abilify), l'olanzapine (Zyprexa), la quétiapine (Seroquel), la rispéridone (Risperdal), et la ziprasidone (Geodon).

  • Seroquel (quetiapine) en 2007 Physicians Desk Reference (PDR)

  • Les taux de suicide à vie dans la schizophrénie traitée: 1875-1924 et 1994-1998 cohortes par rapport , par D. Healy, M. Harris, R. Tranter, P. éviscération, R. Austin, G. Jones-Edwards et Roberts AP, British Journal de psychiatrie, (2006), 188, 223 -228. Cette étude a révélé une augmentation de 20 fois du taux de suicide chez les personnes diagnostiquées avec la schizophrénie depuis l'introduction des neuroleptiques.  Cette étude documente la façon dont le taux de suicide est passé de un demi de un pour cent avant l'avènement des neuroleptiques (et la désinstitutionnalisation) à quatre pour cent de l'ère moderne où les neuroleptiques sont le traitement standard.  L'étude a indiqué que c'était probablement un résultat à la fois de la désinstitutionnalisation et les neuroleptiques.

  • Résultats, les coûts et la politique de Précaution Un commentaire sur l'utilitaire Coût des médicaments antipsychotiques plus récents dans l'étude schizophrénie (CUtLASS 1) , par Robert A. Rosenheck, MD, Archives of General Psychiatry, vol 63, Octobre, 2006, 1074-6.

  • Tendances nationales en matière d'utilisation de médicaments psychotropes par les enfants , par Mark Olfson, MD, PhD Steven C. Marcus, Myrna Weissman M., Ph.D., et Peter S. Jensen, MD, Archives of General Psychiatry, 2006; 63:679-685 .

  • L'effet de la antipsychotiques atypiques par rapport typique sur la dyskinésie tardive: une étude naturaliste , par José de Leon, Archives Européenne de Psychiatrie / Clinical Neuroscience, Vol. 257, No. 3:169-172 (2007). 257, n ° 3:169-172 (2007).

  • Essai contrôlé randomisé sur l'effet sur ​​la qualité de vie des médicaments de deuxième vs antipsychotiques de première génération dans la schizophrénie: Utilitaire Coût des médicaments antipsychotiques plus récents dans l'étude schizophrénie (CUtLASS 1) , par Peter B. Jones, MD, Ph. D., Thomas RE Barnes , MD, D.Sc., Linda Davies, MSc, Graham Dunn, Ph. D., Helen Lloyd, BA, Karen P. Hayhurst, MSc, Robin M. Murray, MD, D.Sc., Alison Markwick, BA; Shon W. Lewis, MD, Archives de l' General Psychiatry, 2006; 63:1079-1087. Mesure de la qualité de la vie, les symptômes, les effets secondaires, la satisfaction des participants, et les coûts des soins, cette étude a révélé gens ont tendance à faire mieux, si ce n'est un peu moins bien sur les nouvelles les neuroleptiques «atypiques», comme le Zyprexa, Risperdal et Seroquel que la les plus anciens tels que Thorazine et l'Haldol.

  • Symbyax (combination Zyprexa and Prozac) Label . Symbyax (combinaison Zyprexa et le Prozac) Label .
  • Schizophrenia, neuroleptic medication and mortality , by Matti Joukamaa, Markku Helovaara, Paul Knekt, Helio Vaara, Arpo Aromaa, Raimo Ratasalo and Ville Lehtinen, British Journal of Psychiatry (2006), 188, 122-127 found that that in a given time period the relative risk of dying was 2.50 times per increment of one neuroleptic. La schizophrénie, neuroleptique et de la mortalité , par Matti Joukamaa, Markku Helovaara, Paul Knekt, Helio Vaara, Arpo Aromaa, Raimo Ratasalo et Ville Lehtinen, British Journal of Psychiatry (2006), 188, 122-127 constaté que que dans une période de temps donnée le risque relatif de décès était 2,50 fois par incrément de un neuroleptique.
  •  Endocriniens et métaboliques Effets indésirables des médicaments psychotropes chez les enfants et les adolescents , par Christoph U. Correll, MD, et Harld E. Carlson, MD, Journal de l'American Academy of Child and Adolescent Psychiatry, 45:7 771-891 (2006).
  •  Pourquoi les médecins prescripteurs Toujours neuroleptiques? , par BG Charlton, QJM, 2006 99 (6) :417-420.
  •  Effet de l'exposition chronique aux médicaments antipsychotiques sur le nombre de cellules dans le cortex pariétal de singes macaques , par Glenn T Konopaske, Karl-Anton Dorph-Petersen, Joseph N Pierri, Qiang Wu, Allan R Sampson et David Lewis A, Neuropsychopharmacology, 2006, 1 -8.
  • . Effets aigus de la antipsychotiques atypiques sur corps entier résistance à l'insuline chez le rat: implications pour les effets métaboliques indésirables , par Karen L Houseknecht, Alan S Robertson, William Zavadosk, E Michael Gibbs, David E. Johnson, et Hans Roilema, Neuropsychopharmacology, 2006, 1 - 9.
  • . 35 Mo Base de données des effets indésirables des événements d'accès des soi-disant neuroleptiques «atypiques» Zyprexa, Risperdal, Seroquel, la clozapine, Geodon et Abilify créé par PsychRights de la liberté de la réponse de l'information . Ce qui semble être une base de données assez propre, mais il ya quelques entrées qui ne semblent pas tout à fait raison. . Les plats originaux, des fichiers texte, peut être consulté à partir .
  • Efficacité des antipsychotiques chez les patients atteints de schizophrénie chronique , par Jeffrey A. Lieberman, MD, T. Scott Stroup, MD, MPH, Joseph P. McEvoy, MD, Marvin S. Swartz, MD, Robert A. Rosenheck, MD, Diana O . Perkins, MD, MPH, Richard SE Keefe, Ph.D., Sonia M. Davis, Dr.PH, Clarence E. Davis, Ph.D., Barry D. Lebowitz, Ph.D., Joanne sévère, MS, et John K. Hsiao, MD, pour les essais cliniques antipsychotiques de l'efficacité de l'intervention (CATIE) Enquêteurs, New England Journal of Medicine, N Engl J Med 2005; 353:1209-23. . Médicaments à l'étude de ce gouvernement-financés par rapport utilisé pour traiter la schizophrénie trouver les nouveaux médicaments qui sont fortement encouragées et largement prescrit offre quelques-uns - le cas échéant - des avantages par rapport aux anciens médicaments qui se vendent à une fraction du coût.
  •  CATIE II, publiée dans le Avril, 2006, numéro de l'American Journal of Psychiatry, donne essentiellement sur l'idée que ces médicaments aident les gens à se rétablir et mesure de la réussite par combien de temps les gens peuvent supporter d'être sur eux.
  •  Est-ce que le retrait antipsychotique provoquer la psychose?  by J. Moncrief, Acta Psychiatrica Scandinavica , 2006: 1–11 Revue de la littérature sur la psychose apparition rapide (psychose hypersensibilité) et le retrait lié à la rechute , par J. Moncrief, Acta Scandinavica Psychiatrica, 2006: 1-11
  • Ciozapine, le diabète sucré, hyperlipidémie, et les risques cardio-vasculaires et de mortalité: Résultats d'une étude de 10 ans en milieu naturel , par David C. Henderson, MD, Dana D. Nguyen, Ph.D., Paul M. Copeland, MD, Doug L. Hayden, MA;. Christina P. Borba, frLP.H.; Pearl M. Louie, MD, Oliver Freudenreich, MD, A. Eden Evins, MD; Corrine Cather, Ph.D., et Donald C. Golf, MD, Journal of Clinical Psychiatry, 65:9, Septembre 2005
  • L'analyse prospective de la mortalité prématurée dans la schizophrénie par rapport à l'engagement des services de santé: une étude de 7,5 ans au sein d'un point de vue épidémiologique complète, population homogène dans l'Irlande rurale , par Maria G. Morgan, Paul J. Scully, Hanafy A. Youssef, Anthony Kinsellac, John M. Owensa, et John L. Waddington, Psychiatry Research 117 (2003) 127-135. : «Le long terme évaluation prospective, le risque de décès dans la schizophrénie a été doublé sur un arrière-plan de l'engagement durable dans les soins psychiatriques à disposition croissante de services communautaires et l'introduction d'antipsychotiques de seconde génération."
  • L'influence des médicaments psychotropes sur neurovulnerability cellule cérébrale des femmes aux antipsychotiques , par M. Raphaël a Bonelli, Peter Hofmann a, Andreas Aschoffb, Gerald Niederwieserc, Clemens Heubergerd, Gustaf Jirikowskib et Hans-Peter Kapfhammera, International Clinical Psychopharmacology 2005, 20:145 - 149
  • L'influence de l'exposition chronique aux médicaments antipsychotiques sur la taille du cerveau avant et après fixation tissulaire: Comparaison de l'halopéridol et l'olanzapine chez le macaque , par Karl-Anton Dorph-Petersen, Joseph N Pierri, James M Perel, Zhuoxin Sun, Allan R Sampson, et David Lewis A, Neuropsychopharmacology (2005) 30, 1649-1661. Cette étude a montré ici a été une réduction de 8 à 11% du poids moyen du cerveau fraîches ainsi que des poids cerveau gauche fraîches et des volumes dans les deux groupes traités par des médicaments par rapport au témoin et a trouvé un certain nombre de singes sont devenus agressifs.
  • Les antipsychotiques atypiques dans le traitement de la schizophrénie: vue d'ensemble systématique et une méta-analyse de régression par Geddes J, N Freemantle, Harrison P, P. Bebbington, BMJ (British Medical Journal) 2000 Dec 2, 321 (7273) :1371-6 Après une systématique et une analyse statistique rigoureuse, il a été constaté que "Il n'y a pas de preuve claire que les antipsychotiques atypiques sont plus efficaces ou sont mieux tolérés que les antipsychotiques conventionnels."
  •  Neuroleptiques Joyeux anniversaire! 50 year later: la folie du doute , by Emmanuel Stip, European Psychiatry 2002 ; 17 : 1-5. 50 années plus tard: la folie du doute , par Emmanuel Stip, European Psychiatry 2002; 17: 1-5. In this paper,  Dans cet article, le Dr Stip pose les questions suivantes: «Après 50 ans de neuroleptiques, sommes-nous en mesure de répondre aux questions simples suivantes: Les neuroleptiques efficaces pour traiter la schizophrénie Y at-il une différence entre les neuroleptiques atypiques et classiques Comment faire l'? l'efficacité et l'innocuité des antipsychotiques plus récents comparer avec celle de la clozapine? "  Il ya beaucoup de commentaires intéressants Dr Stip fait de l'absence de réponses à ces questions et d'autres, mais peut-être le plus intéressant est la suivante: «À ce moment-là, la responsabilité et l'honnêteté suggèrent que nous acceptons un grand nombre de nos outils thérapeutiques n'ont pas encore prouvé leur efficacité dans le traitement des patients atteints de schizophrénie. " He also notes: "One thing is certain: if we wish to base psychiatry on EBM [Evidence Based Medicine], we run the genuine risk of taking a closer look at what has long been considered fact." Il note également: «Une chose est certaine: si nous voulons psychiatrie base sur [Evidence Based Medicine] EBM, nous courons le risque réel de regarder de plus près à ce qui a longtemps été considéré comme fait."
  • L'efficacité et le coût de l'olanzapine et l'halopéridol dans le traitement de la schizophrénie: Un essai contrôlé randomisé , par Robert Rosenheck, MD, Deborah Perlick, Ph.D., Stephen Bingham, Ph.D., Wen Liu-Mares, Ph.D., Joseph Collins, ScD, Stuart Warren, JD , PharmD; Douglas Leslie, Ph.D., Edward Allan, MD, E. Cabrina Campbell, MD, Stanley Caroff, MD; Juin Corwin, Ph.D., Lori Davis, MD, Richard Douyon, MD, Lawrence Dunn, MD; Denise Evans, MD; Ede Frecska, MD, John Grabowski, MD, David Graeber, MD, Laurent Herz, MD; Kong Kwon, MD, William Lawson, MD; Felicitas Mena, MD; Javaid Sheikh, MD, David Smelson, Ph.D., Valerie Smith-Gamble, MD, pour le ministère des Anciens Combattants Groupe d'étude coopérative sur le rapport coût-efficacité de l'olanzapine, la JAMA. 2003;290:2693-2702. 2003; 290:2693-2702. Conclusion L'olanzapine n'a pas démontrer les avantages compared with haloperidol (in combination with prophylactic par rapport à l'halopéridol (en combinaison avec prophylactique benztropine) in compliance, symptoms, extrapyramidal symptoms, benztropine) dans le respect, les symptômes, les symptômes extrapyramidaux, or overall quality of life, and its benefits in reducing akathisia ou de la qualité de vie en général, et ses avantages dans la réduction de l'akathisie and improving cognition must be balanced with the problems of et l'amélioration de la cognition doivent être mis en balance avec les problèmes de weight gain and higher cost. gain de poids et un coût plus élevé.
  • Une analyse des essais cliniques Olanzapine - les drogues dangereuses, efficacité douteuse , un affidavit présenté par Grace E. Jackson dans In re: Myers, Anchorage Cour supérieure, 3AN 03-
  •  . Un examen critique de TDAH neuroimagerie de recherche , par Jonathon Leo et David Cohen, The Journal of Mind and Behavior, Hiver 2003, Volume 24, Numéro 1, pp 29-56.  Cette revue des études sur le TDAH et la neuroimagerie constate que la plupart d'entre eux ne peut pas exclure que les différences observées sont causées médicaments et les autres "inexplicablement évité de faire des comparaisons directes" qui auraient pu donner des informations sur cette question.
  • Incidence de la dyskinésie tardive chez les patients premier épisode psychotique traités avec une faible dose d'halopéridol , par Piet P. Oosthuizen, MB,, Robin Emsley A., MD, J. Stephanus Maritz, D.Sc.; Jadri A. Turner, MB, et N. Keyter, RN, Journal of Clinical Psychiatry, 64:9, 1075-1080, Septembre 2003, a conclu l'incidence de dyskinésie tardive était au moins aussi élevé pour de faibles doses d'halopéridol (Haldol) que pour des doses standard d'conventionnel antipsychotiques.
  • Les neuroleptiques et de maladie mentale chronique . Cette page web cite et des liens vers un grand nombre d'études qui, cumulativement, montrent l'utilisation généralisée des neuroleptiques se traduit par beaucoup plus de patients chroniques de santé mentale que si d'autres stratégies sont également disponibles. Fondamentalement, cette page présente toutes les études citées par Robert Whitaker dans Mad in America .
  • Association de la charge anticholinergique ayant une déficience de l'attention et de la mémoire complexe dans la schizophrénie , par Michael J. Minzenberg, MD, John H. Poole, Ph.D., Cynthia Benton, MD, Sophia Vinogradov, MD dans le American Journal of Psychiatry 2004; 161 :116-124). Cette étude a révélé que les personnes indiquées médicaments pour la schizophrénie a réduit le fonctionnement de l'attention et de la mémoire déclarative, y compris mémoire auditive et visuelle et l'attention complexe. Elle a conclu que les doses de médicaments psychiatriques au sein de la gamme de pratiques de routine pharmacothérapie peut avoir des effets cliniquement significatifs sur la mémoire et l'attention complexe chez les patients souffrant de schizophrénie et ces effets peuvent contribuer autant que d'un tiers à deux tiers du déficit de mémoire généralement observés dans patients atteints de schizophrénie.
  • Ne clozapine et la rispéridone affectent les compétences sociales et la résolution de problèmes? Bellack par Alan S., Ph.D., Nina R. Schooler, Ph.D., Stephen R. Marder, MD, M. John Kane, MD, Clayton H. Brown , Ph.D., Ye Yang, MS dans l'American Journal of Psychiatry, 2004, 161:364-367). This study found that despite evidence of clinical improvement with both medications, there was virtually no medication effect on either social competence or problem solving. Cette étude a révélé que
  • Admin · 1976 vues · Laisser un commentaire

    Lien permanent vers l'article complet

    http://neuroleptiques.sosblog.fr/victimes-b1/les-liens-neuroleptiques-psychrights-b1-p97.htm

    Commentaires

    Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


    Laisser un commentaire

    Statut des nouveaux commentaires: Publié





    Votre URL sera affichée.


    Veuillez entrer le code contenu dans les images


    Texte du commentaire

    Options
       (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)